IMG_2130

  On approche de 21h : c'est la fête au stade de France.

n_BLAISE_MATUIDI_large570

  Il est 23h30 : Blaise en pleurs reçoit la médaille de consolation.

Que s'est-il passé? 

Un match pas terrible sur le plan footbalistique avec des français un peu émoussés et des Portugais, fidèles à leur habitude, recroquevillés devant leur excellent gardien de but. On ne peut rien dire : on avait vaincu la Mannshaft de cette façon.

 La plus grande chance des portugais a été la sortie de Ronaldo. La Seleçaôn a joué plus direct et a pris confiance. Les plans de neutralisation de CR7 ne collaient plus.La chance, indispensable à ce niveau, nous a fait un peu défaut.

 On n'oubliera pas que le Portugal avait aussi perdu 1 à 0 une finale chez eux.

 Le grand vainqueur, c'est quand même le foot. On a fait taire tous les détracteurs de ce sport populaire et universel. Malgré ses dérives financières, on a vu que les joueurs défendaient, sans arrières pensées, leurs couleurs (Islande, Pays de Galles et France).

  Les Bleus de cet Euro 2016 ont effacé le bus de Knysna. Ils sont jeunes et prometteurs et on va attendre avec impatience les premiers matchs du prochain Mundial.

  Au point de vue universalité du foot. J'ai eu l'occasion de travailler dans de nombreux pays et d'avoir eu des contacts plus que "touristiques" avec les collègues locaux et, le seul vrai sujet de discussion commun que nous pouvions avoir, c'était le foot. J'avais été stupéfait de voir au fin fond de la jungle de Bornéo  les indonésiens se pationner pour les matchs européens. Ils ne connaissaient pas notre président mais, si vous leur parliez de Zidane...

 Enfin, bravo à tous ceux (bénévoles, officiels et forces de l'ordre) qui ont participé à l'organisation impeccable de cette manifestation. Les nombreux "touristes", venus pour cette occasion, devrait ramener une bonne image de notre pays.

  Vladimir, à toi de jouer...